CVC et basse consommation
CVC et basse consommation

Collection Construction durable

Rechercher dans cette publication


Points clés :

valorisation des déchets de chantier

Valorisation des déchets de chantier du bâtiment

Enjeux

La valorisation des déchets de chantier est dans l’intérêt des maîtres d’ouvrage et des entrepreneurs en commençant par la généralisation du tri sur site, notamment afin de réduire les coûts d’élimination. A minima, il est conseillé aux entreprises de trier, sur le chantier, les déchets inertes, les déchets non inertes et non dangereux (DIB, déchets industriels banals), les déchets dangereux (DD) et les emballages, ce qui peut se faire sans trop de difficulté en construction neuve. Si l’espace autorise la multiplication des bennes (il existe également des bennes compartimentées), les entreprises peuvent aller plus loin en peaufinant leur tri en fonction des filières locales de valorisation et leurs critères d’acceptation (coût, qualité, quantité) et après avoir évalué les quantités selon les catégories de déchets. Les déchets peuvent être stockés temporairement sur le chantier pour optimiser le remplissage des bennes, les déchets dangereux étant stockés dans des conteneurs étanches. Les différentes catégories de déchets doivent ensuite être transportées en respectant certaines conditions et confiées à un professionnel du déchet qui les valorise : réemploi, recyclage ou transformation en énergie.

Pour une meilleure efficacité, la collecte et le tri des déchets sur le chantier doivent être organisés dès la phase de préparation du chantier, en tenant compte des habitudes des corps d’état intervenant dans les différents lots : gros œuvre, partitions, équipements, finitions. L’évaluation en amont des quantités et types de déchets, en fonction des filières locales de valorisation, permet de planifier la collecte des déchets, selon les séquences du chantier et les corps d’état intervenants. Le tri est mieux réalisé quand les bennes sont regroupées, les compagnons n’étant pas tentés de déposer leurs déchets dans la benne la plus proche. Il est conseillé de les disposer à mi-chemin entre les bâtiments les plus éloignés et, parfois, d’assigner un compagnon sur place pour affiner le tri.