Sécurité et protection de la santé dans le BTP
Sécurité et protection de la santé dans le BTP

Collection Normes et réglementations

Rechercher dans cette publication


4.3 Le coordonnateur

Plan de la page

I - L'encadrement de la fonction

Le coordonnateur, tout comme l'architecte et le contrôleur technique, voit son statut défini par une loi, en l'occurrence la loi n° 93-1418 du 31 décembre 1993.

La loi précise très clairement que le coordonnateur de sécurité intervient dans le cas de la coactivité interentreprises en y incluant les sous-traitants.

La fonction de coordonnateur peut être exercée soit par une personne physique soit par une personne morale : dans ce dernier cas, aucune autre compétence n'est exigée d'elle que d'être en capacité de confier la fonction de coordination à une personne physique compétente.

Remarque

Le décret du 26 décembre 1994 a validé la position...

Vous devez être abonné pour lire la suite

Pour accéder à "Sécurité et protection de la santé dans le BTP" :

Faire un Essai gratuit

Sécurité et protection de la santé dans le BTP

Sécurité et protection de la santé dans le BTP

Optimisez la sécurité de vos chantiers

Les abonnés à la publication en parlent

Christian H., coordinateur SPS (54)

Avec ce guide, je gagne du temps : j'aide les entreprises à faire l'évaluation de leurs risques propres et à rédiger leur PPSPS. De cette façon, ce document devient un véritable outil de gestion de travail et de sécurité pour les gens du chantier.

Régis C., entrepreneur (62)

Avec ce guide, je maîtrise mieux les facteurs de risques. En m'en servant pour la rédaction du document unique, j'ai défini des mesures de sécurité simples, suivies par toutes mes équipes. Les résultats sont là : même le contrôleur de la Cram a reconnu la qualité de nos méthodes !